Le serpent qui se mord la queue

Interprétation du Manuscrit 7-10



Appuyez sur l'image pour retourner au manuscrit original (Click image to go back)


METAFIZIKOSMO (ETA-META)
COSMOS MÉTAPHYSIQUE (ETA-META)
METHAPHYSICAL COSMOS (ETA-META)


man7-10:1-Aspect métaphysique du Cosmos
Aspect métaphysique du Cosmos.
Nous explorons ici l'aspect métaphysique de l'univers matériel.
Les philosophies orientales sont plus indiquées que les philosophies occidentales pour donner une description appropriée de la théorie des quanta.
Il existerait en effet, des aspects "yin et yang" dans la physique, un état métaphysique (META) dans l'état physique (ETA), les deux étant indissociables pour donner une explication satisfaisante du Cosmos (schémas 1 à 3).
Metaphysical aspect of the Cosmos.
Here, we explore the metaphysical aspect of the material universe.
Eastern philosophies are more indicated as Western philosophies to give an appropriate description of the quantum theory.
It would indeed exist, the "yin and yang" aspects in physics, a metaphysical State (META) in the physical state (ETA), both being necessary to give a satisfactory explanation of the Cosmos (Diagrams 1 to 3).


man7-10:2-Champ cosmique
Champ cosmique.
La présence de la matière est seulement une perturbation de l'état parfait du champ cosmique à un endroit particulier, quelque chose d'accidentel.
L'ETA c'est le META qui s'individualise.
METAphore.
Le META, c'est une métaphore qui marque le changement, l'individualisation accidentelle du META qui perd temporairement son M (sa capacité de se transformer en tout).
ETA = forme temporaire (individu), META = capacité à être tout (multitude).
Cosmic field.
The presence of matter is only a disturbance of the perfect state of the cosmic field at a particular place, something accidental.
The ETA is the META which individualize itself.
METAphora.
The META is a metaphor which marks the transformation, the accidental individualization of the META which loses temporaly its M (its capacity to transform itself into anything).
ETA = temporal form (individual), META = capacity of being everything (multitude).


man7-10:3-L'ETA, le META qui a perdu son M
L'ETA, le META qui a perdu son M.
META marque le changement, l'ETA est l'individualisation accidentelle du META qui perd temporairement son M (sa capacité de se transformer en TOUT).
L'ETA = forme temporaire (individu)
META= capacité à être tout (multitude).
M c'est la Multitude dans l'ETA, l'état (ETA) métaphysique (META). META est la métaphore de ETA.
La matière est une perturbation accidentelle de l'état du champ à un endroit donné, un ETA accidentel dans le champ du META, une concentration locale du champ (schémas 1 à 5).
Ainsi la matière de l'ETA devient la METAMATIÈRE du META.
Le champ d'avataressence, le META.
Il existerait un nuage virtuel inhérant à toute particule (avataron) qui serait le lieu de concentration du nuage et dont l'interaction formerait un champ d'avataressence à l'échelle cosmique.
The ETA, the META who lost his M.
META marks the change, the ETA is the accidental individualization of the META that has temporarily lost its M (its capacity to transform itself in ALL).
The ETA = temporary form (individual)
META = ability to be everything (multitude).
M is the Musltitude in the ETA, the state (ETA) metaphysical (META). META is the metaphor of the ETA.
Matter is an accidental disruption of the State of the field at one location, an accidental ETA in the field of the META, a local concentration of the field (Diagrams 1 to 5).
Then the matter of the ETA becomes the METAMATTER of the META.
The field of avataressence, the META.
There exist a virtual cloud inherant to any particle (avataron) which would be the site of the concentration of the cloud, and which interaction would form the field of avataressence at the cosmic scale.


man7-10:4-Théories du champ quantique
Théories du champ quantique.
Le Champ quantique est l'entité physique fondamentale, un milieu continu, partout présent dans l'espace, le soi-disant vide est une entité dynamique.
Le champ est l'unique réalité, les autres phénomènes sont illusoires et passagers.
Le vide mystique.
Le champ d'avataressence est similaire à un vide mystique (Ch'i) où les particules subatomiques naissent et meurent en un mouvement perpétuel. La présence de la matière est seulement une perturbation de l'état parfait du champ à cet endroit, quelque chose d'accidentel. La "forme" se condense en objets matériels solides. La forme est générée par le vide, le vide est généré par la forme.
Le (schéma 1) illustre le parallèle entre une forme condensée (illusion) et la forme dispersée dans le champs condensé (qui représente la vraie réalité).
The quantum field theory.
The quantum field is the fundamental physical entity, a continuous environment, everywhere present in space, the so-called vacuum is a dynamic entity.
The field is the unic reality, the other phenomena are illusory and short-live.
The mystical vacuum.
The field of avataressence is similar to a mystical vacuum (Ch'i) where the subatomic particles are born and die in a perpetual motion. The presence of matter is only a disruption of the perfect state of the field at this place, something accidental. The "form" condenses in solid material objects. The form is generated by the vacuum, the vacuum is generated by the form.
(Diagram 1) illustrates the parallel between a condensed form (illusion) and the dispersed form in the condensed field (representing the true reality).


man7-10:5-Métarmorphose
Métarmorphose.
Les schémas 1 et 2 (9-263) illustrent comment l'ETAformo (l'état de la forme) se métamorphose (METAmorfo) dans le META pour accéder à la supraconscience du Kosmos. Le contenant de la forme réelle d'un côté et la forme non-réelle contenue de l'autre côté. Le quelquechose produit du réel, le non-être le rend utilisable.
Le sens du TAO.
Le schéma 3 ilustre graphiquement le sens du TAO, le sens des choses ou mouvement circulaire dénommé ici Kosmos.
Les événements du MICROcosme sont contenus dans le MACROcosme. L'AVATARON est présent dans la plus petite partie et s'accorde avec le TOUT (Cosmos). L'avataron a besoin des sens des choses réelles pour réveiller en lui ce qu'il contient du savoir absolu (schémas 2 et 3 (9-265)).
Metamorphosis.
Diagrams 1 and 2 illustrate how the ETAformo (the state of the form) is metamorphosed (METAmorfo) in the META to reach the supraconsciousness of the Kosmos. The container of the real form on one side and the non-real form contained on the other side. The something produced by the real, the non-being make it usable.
The meaning of the TAO.
Diagram 3 illustrate graphically the meaning of the TAO, the meaning of all things or circular movement we name here Kosmos.
The events of the MICROcosme are contained in the MACROcosme. The AVATARON is present in the smallest part and is consequent with ALL (Cosmos) The avataron need the senses of real things to waken in itself what it contains of the absolute khowledge (diagrams 2 and 3 (9-265)).


man7-10:6-Les deux Symétries du Cosmos
Les deux Symétries du Cosmos.
Les schémas 1 et 2 illustrent les deux types de symétrie, la symétrie de rotation et la symétrie de réflexion.
Le schéma 5 illustre la symétrie de rotation appliquée à l'électron et à son spin.
Les schémas 6 et 7 illustrent comment interpréter la supersymétrie comme étant la représentation de l'électron et de son superpartenaire, sa particule imaginaire.
Le schéma 8 est l'illustration de la supersymétrie du Cosmos qui met en scène, l'ETA et le META, le M du META représente la dimension iMaginaire de l'ETA, et que le Cosmos ne peut être conçu sans la représentation simultanée de l'ETA et du META.
The two symmetries of the Cosmos.
Diagrams 1 and 2 illustrate the two types of symmetry, rotational symmetry and reflective symmetry.
Diagram 5 illustrate the rotation symmetriy applied to the electron and its spin.
Diagrams 6 and 7 illustrate how to interpret the supersymmetry as being the representation of the electron and his superpartner, his imaginary particle.
Diagram 8 is the illustration of the supersymmetry of the Cosmos that stage, the ETA and the META, the M of the META represents the iMaginary dimension of the ETA, and that the Cosmos cannot be conceived without the simultaneous representation of the ETA and the META.


man7-10:7-Paradoxe du retour dans le temps
Paradoxe du retour dans le temps.
Le schéma 1 illustre la trajectoire paradoxale d'un électron (e-) qui frappe un photon (y). On assiste à l'interaction du photon avec l'unique électron qui avance dans le temps, puis recule dans le temps et finalement, avance à nouveau dans le temps.
L'électron (e-) va au point (B) où il émet un photon (y), il inverse alors sa trajectoire et recule dans le temps au point (A), il absorbe le photon initial (y), il inverse sa direction à nouveau et il repart en avant dans le temps.
Paradoxe du miroir.
L'image devant et derrière le miroir sont deux éléments d'un même système concurrent et non séquentiel, "ce qui est en avant est arrière et ce qui est en arrière est avant ", (schémar 2 à 6).
The Paradox of the return in time.
Diagram 1 illustrates the paradoxical trajectory of an electron (e-) that strikes a photon (y). We assist to the interaction of the photon with the single electron who advance in time, then go backward in time and ultimately, advance again in time.
The electron (e-) goes to point (B) where it emits a photon (y), then he reverse its path and go backward in time at point (A), it absorbs the initial photon (y), it reverses its direction and it starts over again forward in time.
The mirror Paradox.
The image in front and behind the mirror are two elements of a same system concurrent and non-sequential , "what is forward is backward and what is backward is forward", (schémar 2 to 6).


man7-10:8-Processus
Processus.
Les particules sont des processus et non des objets, il n'y a pas de constituants fondamentaux du monde physique. L'Univers peut être représenté comme un tissu dynamique d'événements interconnectés, interdépendants et universels. Toutes les théories et tous les modèles scientifiques ne sont que des approximations de la vraie nature des choses. Chaque phénomène dans l'univers est relié à tous les autres et aucun n'est fondamental. Chaque partie contient toutes les autres, tout en chaque chose et chaque chose en tout. L'avataron contient le TOUT à l'état de sommeil qui est réveillé lorsque matérialisé par les sens.
Process.
Particles are processes and not objects, there is no fundamental constituents of the physical world. The universe can be represented as a dynamic fabric made of interconnected, interdependent and universal events. All theories and all scientific models are only approximations of the true nature of things. Every phenomena in the universe, is connected to all others and none is fundamental. Each part contains all the others, everything in each thing and each thing in everything. The avataron contains the WHOLE at a sleeping State that is awakened when it is materialized by the senses.


man7-10:9-Observer l'Univers
Observer l'Univers.
Il existe une partie MACRO et une partie MICRO de l'Univers tel que nous le comprenons, un univers Macro (Macrocosme) composé de matière, d'espace-temps et régi par le principe de cause à effet, et d'un univers Micro (Microcosme) composé d'autre chose que la matière, d'un espace-temps et d'une causalité subatomique (causalité circulaire).
En tant qu'observateur de cet Univers, nous faisons partie intrinsèque de ce qui est observé, en ce sens, nous sommes des observateur-participants, autrement dit des participacteur du Cosmos (schémas 1 à 3).
Le schéma 4 illustre la dualité cosmique comme mettant en scène l'esprit avec la matière, l'animé avec l'inanimé, en référence avec les philosophies antiques qui soutiennent le principe voulant que la matière est vivante.
Observe the universe.
There exist a MACRO part and a MICRO part of the universe as we understand it, a Macro universe (Macrocosm) composed of matter, space-time and regulated by the principle of cause and effect, and a Micro (Microcosm) universe composed of something else than matter, a space-time and a subatomic causality (circular causality).
As an observer of this universe, we are an intrinsic part of what is observed, in that sense, we are participative-observers, in other words participactors of the Cosmos (Diagrams 1 to 3).
Diagram 4 illustrates the cosmic duality as featuring the mind with matter, the animate with the inanimate, in reference to the antic philosophies that support the principle that matter is alive.


man7-10:10-Matière vivante
Metamatière.
A l'opposé de la vision mécaniste occidentale de l'univers, il faut rendre compte de la conception organique orientale de l'univers. Observer l'Univers dans sa dimension spirituelle, c'est ajouter à sa dimension physique (les états Macro et Micro), une dimension metaphysique, le META de l'univers et considerer ainsi que l'esprit fait partie de la matière.
Ainsi la matière serait-elle vivante, une espèce de METAMATIÈRE?
Cosmos dynamique.
Concevoir un Cosmos dynamique c'est accepter le changement dans le temps.
Le Cosmos est une réalité indivisible, éternellement en mouvement, vivant, organique, spirituel et matériel à la fois (schémas 1 à 4).
Les schémas suivants illustrent le principe de l'unité fondamentale du Cosmos.
Metamatter.
In opposition with the Western mechanistic vision of the universe, we should realized the Eastern organic conception of the universe. Observe the universe in its spiritual dimension, it is to add to his physical dimension (the Macro and Micro states), a metaphysical dimension, the META of the universe and thus consider as well that mind is part of matter.
Then, is matter a living substance, a kind of METAMATTER?
Dynamic Cosmos.
To conceive a dynamic Cosmos is to accept change over time.
The cosmos is an indivisible reality, eternally moving, living, organic, spiritual and material at the same time (Diagrams 1 to 4).
The following diagrams illustrate the principle of the fundamental unity of the Cosmos.


man7-10:11-L'UN
L'UN.
Dans les philosophies orientales, l'intuition est une dimension essentielle de la nature humaine avec la connaissance pratique. C'est l'union de l'ETA et du META. Le TAO c'est le monde, un flux et une transformation continue. (l'idée est que tous les développements dans la nature, du monde physique, des situations humaines, révèlent les modèles cycliques de va-et-vient d'expansion, de contraction). Chaque fois qu'une situation atteint l'extrême, elle se retourne et se transforme en son contraire.
Les schémas 2 et 3 illustrent les doctrines orientales du juste Milieu; les 2 forces polaires "yin et yang", le "yin" qui signifie repos, féminin, intuition, doux, le "yang" qui signifie mouvement, masculin, intellect, dur, Roi, sage; le couple archétype; "Aller de plus en plus en direction de l'est et aboutir à l'ouest".
The ONE.
In the Eastern philosophies, intuition is an essential aspect of human nature with practical knowledge. It is the union of the ETA and the META. The TAO is the world, a stream and a continuous transformation. (the idea is that all developments in nature, of the physical world, of the human situations , reveal cyclical models of merry-go-round expansion, and contraction). Whenever a situation reaches the extreme, it flips and turns into its opposite.
Diagrams 2 and 3 illustrate the Middle Eastern doctrines of the perfect-middle; the 2 polar forces of "yin and yang", "yin" means rest, feminine, intuition, soft, "yang" meaning movement, male, intellect, hard, King, wise; the archetype couple; "Go more and more in the direction of the East and reach the West".


man7-10:12-Unité de toutes choses
Unité de toutes choses.
Dans la conception orientale du monde, il existe une unité primordiale qui sous-tend le principe d'interaction de toutes choses et des événements (schéma 1), les phénomènes sont solidaires, inséparables, ils forment un ensemble cosmique, le grand tout, l'UN Universel (UNU).
Unité dans le TOUT.
L'ETA est ce que nous percevons, le META est ce que nous ne percevons pas, la somme des deux est ce qui est (schéma 3).
Il existe un lien métaphysique entre l'observant et l'observé, une interaction de sorte qu'ils font partie d'un même système (schéma 4).
L'observateur, l'appareil d'observation et l'observé font partie d'un système interdépendant (schéma 5). Cela tient à la composition de chacun des participants fait de la même matière originelle. L'avataron représente le principe d'unité dans le Tout.
Unity of all things.
In the conception of the Oriental world, there exist a primary idea behind the principle of interaction of all things and events (diagram 1), the phenomena are solidaries, indivisible, they form a cosmic ensemble, the great whole, the Universal ONE (UNU).
Unity in the WHOLE.
The ETA is what we perceive, the META is what we do not perceive, the sum of the two is what really is (diagram 3).
There is a metaphysical link between the observer and the observed, an interaction so that they are part of the same system (diagram 4).
The observer, the observation instrument and the observed are part of an interdependent system (diagram 5). This is due to the composition of each participant of the same original matter. The avataron represents the principle of unity in the Whole.


man7-10:13-Connaître et voir
Connaître et voir.
Il existe bien deux modes de conscience dans l'esprit humain, le rationnel et l'intuitif (schéma 1). Le rationnel est relié à la connaissance scientifique et l'intuitif, aux croyances, les mythes, la religion. La "réalité ultime" est inexplicable à l'aide de mots uniquement. Elle serait faite de la combinaison des deux types de conscience, le rationnel et l'intuitif.
Les mots seraient inappropriés pour décrire la réalité qui nous entoure et la raison insuffisante pour expliquer le Cosmos (schéma 4).
Faut-il être dans un autre état de conscience pour connaître et voir le Cosmos dans sa totalité?
Of Knowing and seeing.
There well are two modes of consciousness in the human spirit, the rational and the intuitive (diagram 1). The rational is connected to scientific knowledge and the intuitive, to myths, to religion. The "ultimate truth" is inexplicable in words only. It would be made of the combination of both types of consciousness, the rational and the intuitive.
Words would be inappropriate to describe the reality that surrounds us and reason, insufficient to explain the Cosmos (diagram 4).
Should we be in a different state of consciousness to know and see the Cosmos in its entirety?


man7-10:14-La vérité est incomplete
La vérité est incomplete.
La description que nous faisons de la réalité sera toujours approximative et incomplète et non plus du domaine de la pensée et du langage.
Au-delà du langage.
Notre langage est incapable de décrire la réalité atomique et subatomique. Celui-ci est rempli de paradoxes à l'exemple des deux réalités de la lumière qui est en même temps particule et onde.
Ce que nous voyons et entendons n'est jamais le phénomène étudié lui-même, mais toujours ses conséquences illustré par le décalage virtuel entre ce que nous voyons et ce qui est. Le monde atomique et subatomique s'explique bien au-delà de notre perception sensorielle. Tout objet est en même temps réel et irréel, une illusion et une fiction.
The truth is incomplete.
Description we made of reality will always be approximate and incomplete and no more of the domain of mind and language.
Beyond language.
Our language is unable to describe the atomic and subatomic realities. It is full of paradoxes such as the two realities of light that is simultaneously particle and wave.
What we see and hear is never the studied phenomenon itself, but always its consequences illustrated by the virtual offset between what we see and what is. The atomic and subatomic world is explained much further than our sensory perception. Any object is at the same time real and unreal, an illusion and a fiction.


man7-10:15-Pas d'Univers sans conscience de l'Univers
Pas d'Univers sans conscience de l'Univers.
L'Univers existe pour être conscientisé. Sans conscience de l'univers, il n'y a pas d'univers ou celui-ci est inutile. L'observateur fait donc partie intégrante de l'Univers en étant sa conscience. Il a pour fonction d'en réveiller l'essence.
Un chien qui observerait l'univers serait incapable de le conscientiser. Un homme qui observe l'univers n'est capable de le conscientiser que partiellement. Dieu pourrait observer le Cosmos dans sa totalité, mais Dieu serait-il le Cosmos lui-même, la finalité de l'évolution?
Le domaine des probabilités.
Au niveau subatomique, la matière n'existe pas avec certitude et à des places définies mais elle manifeste plutôt une "tendance à exister" et les événements atomiques ne surviennent pas avec certitude, mais manifestent des "tendances à survenir", c'est le domaine des probabilités (schémas 1 à 4).
No universe without consciousness of the universe.
The universe exist to be conscientised. Without consciousness of the universe, there is no universe or this one is unnecessary. The observer is therefore an integral part of the universe as being its consciousness. His function is to wake up its essence.
A dog which would observe the universe would be unable to have consciousness of it. A man who observes the universe is only partially able to have consciousness of it. God could observe the cosmos in its entirety, but would God be the Cosmos itself, the finality of the evolution?

The domains of probabilities.
At the subatomic level, matter does not exist with certainty and at defined spaces but it rather manifest a "tendency to exist" and the atomic events do no occur with certainty, but show "tendencies to occur", it is the domain of probabilities (Diagrams 1 to 4).


man7-10:16-L'UN Universel (UNU)
L'UN Universel (UNU).
L'UN universel, c'est le grand TOUT l'(UNU), la conscience de l'interaction de toute chose. C'est Brahman ou la réalité ultime, l'âme ou l'essence intérieure de toute chose. C'est Lila, Dieu qui devient l'Univers puis l'Univers qui devient Dieu à la fin du cycle.
L'avataron serait le résultat de la désintégration de Dieu en particules virtuelles, les avatars de Dieu devenus l'âme ou l'essence de la matière, le lien entre la particule et l'antiparticule, entre le conscient et le subconscient, entre ce qui est observable et ce qui est inobservable.
L'ETA et le META.
Les schémas 1 à 5 illustrent l'(ETA) de la matière, l'antimatière ou l'au-delà (META) de la matière; l'ETA et le META fusionnés dans le cercle vicieux, l'au-delà du réel, la jonction entre l'ETA et le META; l'UN des Upanishad, l'UNU.
The Universal Whole (UNU).
The Universal ONE, it is the great WHOLE the (UNU), the conscience of the interaction of all things. This is Brahman or the ultimate reality, the soul or the inner essence of anything. Lila, God which becomes the Universe then the Universe who becomes God at the end of the cycle.
The avataron would be the result of the disintegration of God in virtual particles, the avatars of God changed in soul or the essence of matter, the link between the particle and the antiparticle, between the conscious and the subconscious, between what is observable and what is unobservable.
The ETA and the META.
Diagrams 1 to 5 illustrate the (ETA) of matter, the antimatter or beyond matter, the (META); the ETA and the META merged into the vicious circle, beyond the real, the junction between the ETA and the META; the UN of the Upanishad, the UNU (Whole).


man7-10:17-Les voies de l'UNU
Les voies de l'UNU.
Voici comment les sages asiatiques imaginaient les voies de l'Unité. Dans l'Avatamsaka, c'est l'unité et l'interdépendance de tous les phénomènes qui prévaut. Avec le Dharmakaya, le spirituel et le matériel sont unis et le nirvana c'est l'illumination qui consiste à devenir conscient de l'unité et de la corrélation de toute chose, c'est dépasser la notion d'individu isolé, l'absence d'ego et du MOI individuel.
Dans la pensée chinoise, le sage cherchait à atteindre à un niveau de conscience plus élevé, par l'union de la sagesse intuitive avec les connaissances pratiques (schéma 2).
Dans le Taoisme, ce sont les deux pôles opposés de la connaissance rationnelle et de l'intuitif qui sont recherchés.
Toutes ces philosophies rejoignent le principe de dualité du Cosmos en route vers l'UN cosmique.
The roads of the UNU.
Here's how the Asian wisemen imagined the roads to unity. In the Avatamsaka, it is the unity and the interdependency of all phenomena that prevails. With the Dharmakaya, spiritual and material are United and the nirvana is the enlightenment which consist of becoming conscious of the unity and the correlation of all things, it is to bypass the notion of isolate individuality, the absence of ego and of the individual ME.
In Chinese thinking, the wiseman sought to achieve a higher level of consciousness, by the union of intuitive wisdom with practical knowledge (diagram 2).
In Taoism, it is the two opposed poles of rational knowledge and the intuitive who are sought.
All these philosophies meet the principle of duality of the Cosmos en route toward the cosmic UN (Whole).


man7-10:18-Pas d'Univers sans observateur
Pas d'Univers sans observateur.
L'observateur est un élément fondamental de l'existence de l'Univers.
Schéma 1, les objets quantiques doivent être observés "métaphysiquement". L'observateur est à la jonction entre l'illusion du réel et l'intuition de l'irréel.
Schéma 2, l'univers est formé de particules matérielles isolées et d'un réseau d'interconnection et de relations infinies entre elles qui définissent le TOUT.
Schéma 3, un objet isolé n'est rien sans les autres, il fait partie de l'étoffe cosmique qui implique un ensemble de relations et d'interactions mutuelles.
Schéma 4, l'observateur humain est une entité essentielle pour observer l'univers et définir les phénomènes. Pour cet observateur, l'univers qu'il observe est subjectif et il existe autant d'univers qu'il y a d'observateurs. Chaque observateur a un lien privilégié de conscientisation avec son univers.
No universe without observer.
The Observer is a fundamental element of the existence of the Universe.
Diagram 1, the quantum objects must be observed "metaphysically". The observer is at the junction between the illusion of reality and the intuition of the unreal.
Diagram 2, the universe is made of isolated particles of matter and a interconnection network and infinite relationship between them that define the Whole.
Diagram 3, an isolated object is nothing without the other, it is part of the cosmic fabric that involves a set of mutual relationships and interactions.
Diagram 4, the human observer is a vital entity to observe the universe and to define phenomena. For this observer, the universe he observes is subjective and there exist as many universes that there are observers. Each observer has a privileged link of consciousness with his universe.


man7-10:19-Description du monde
Description du monde.
La description du monde inclut la conscience. Le monde extérieur et le monde intérieur sont faits de la même étoffe. Le sujet (observateur) est inséparable de l'objet (l'observé), ils sont indiscernables. Tout dans l'univers, s'observe mutuellement (schéma 1).
L'étoffe cosmique.
L'univers est un réseau d'interconnections, de relations qui forment un grand TOUT (schéma 2). C'est l'Étoffe cosmique des relations mutuelles, des interactions mutuelles (schéma 3).
Tout l'univers s'observe mutuellement, chaque observateur participe au Cosmos, il en est un acteur de sorte que l'objet observé est modifié lorsqu'observé (schéma 1). La description du monde doit donc inclure la conscience, la conscience de l'observateur. Le monde extérieur et le monde intérieur forment une même étoffe (schéma 5).
Description of the world.
The description of the world includes consciousness. The outside world and the internal world are made of the same fabric. The subject (Observer) is inseparable from the object (the observed), they are indiscernable. All in the universe is mutually observed (diagram 1).
The cosmic fabric.
The universe is a network of interconnections, of relations that make up a large WHOLE (diagram 2). This is the cosmic fabric of the mutual relations, of the mutual interactions (diagram 3).
The universe is mutually observed, each observer participates in the cosmos, he is an actor so that the observed object is modified when it is observed (diagram 1). The description of the world must therefore include consciousness, consciousness by the observer. The outside world and the internal world form a same fabric (diagram 5).


man7-10:20-Le tissu d'énergie de conscience.
Le tissu d'énergie de conscience.
Le tissu cosmique ne serait pas formé de briques fondamentales d'essence matérielle. Il serait plutot formé d'avatarons, ces particules virtuelles d'énergie de conscience, une sorte de particule-fantôme d'essence quantique. L'avataressence serait le tissu d'énergie de conscience universelle, un nuage virtuel d'avatarons ou tout est rien et rien est tout en même temps.
Le présent schéma illustre l'évolution matérielle (micro) qui s'individualise à-travers le tissu (macro) de conscience. La conscience est le réveil individuel du tissu d'énergie conscientielle par l'entremise de l'avataressence, la subconscience du Cosmos.
The fabric of energy of consciousness.
The cosmic fabric would not be formed of fundamental brick of material essence. It would be rather formed of avatarons, these virtual particles of conscious energy, a kind of particle-phantom of quantum essence. The avataressence would be the universal fabric of conscious energy, a virtual cloud of avatarons or all is nothing and nothing is all at the same time.
This diagram illustrates the evolution of matter (micro) which individualise itself through the fabric (macro) of consciousness. The conscience is the individual awakening of the fabric of conscious energy through the avataressence, the Cosmos subconscience.


man7-10:21-Relativité
Relativité.
Les schémas 1,2 et 3 illustrent comment la dimension d'un objet observé est relative à son mouvement de récession à-partir de cet observateur. Ainsi, un objet qui s'éloignerait de l'observateur à la vitesse de la lumière s'aplatirait jusqu'à devenir invisible. Il en est ainsi d'une particule, sa durée de vie varie selon l'observateur. À la vitesse de la lumière, la particule a une durée de vie éternelle, ce qui signifie qu'elle est hors du champ de vision de l'observateur, dans un univers parallèle (ou virtuel).
Effondrement relatif.
Ainsi, l'effondrement d'une étoile observée par un observateur terrestre ne serait qu'un mirage, l'effondrement n'étant que relatif à cet observateur. C'est comme si l'étoile avait passé la porte pour entrer dans une autre pièce, elle ne serait pas disparue mais simplement entrée dans une autre pièce de la même maison (schéma 4).
Relativity.
Diagrams 1, 2 and 3 illustrate how the dimension of an observed object is relative to its recession movement from this observer. Thus, an objet that would move away from the observer at the speed of light would flatten itself as to become invisible. It is thus with a particle, its lifetime varies depending on the observer. At the speed of light, the particle has an eternal life duration, which means that it is out of the sight of vision of the observer in a parallel (or virtual) universe.
Relative collapse.
Thus, the collapse of an observed star by an earthly observer would only be a mirage, the collapse being only relative to this observer. It is as if the star had passed the door to enter into another room, it has not disappeared but simply entered in another room of the same House (diagram 4).


man7-10:22-L'avataressence
L'avataressence.
Le schéma 1 illustre à quoi correspond l'avataressence, une forme accidentelle entourée d'un nuage virtuel formé d'une énergie centrifuge et d'une énergie centripète.
Le schéma 2 illustre la forme accidentelle qui résulte de l'interaction des forces dynamiques du champ d'avataressence. Le mouvement du champ résulte en l'existence et la disparition des particules. L'avataron est ainsi l'incarnation virtuelle du vide cosmique.
La danse cosmique du vide.
Les particules sont créées et détruites sans fin dans le vide cosmique, transformant ainsi les flux d'énergie par ce qui ressemble à une danse de l'énergie donnant naissance au monde matériel.
The avataressence.
Diagram 1 illustrates what is the avataressence, an accidental shape surrounded by a virtual cloud made of a centrifugal energy and a centripetal energy.
Diagram 2 illustrates the accidental shape that results from the interaction of dynamic forces in the field of avataressence. The movement of the field results in the existence and the disappearance of particles. The avataron is then the virtual embodiment of the cosmic vacuum.

The dance of the cosmic vacuum.
Particles are created and destroyed without end in the cosmic vacuum, transforming the energy flow by what looks like a dance of energy that gives rise to the material world.


man7-10:23-Théorie des champs
Théorie des champs.
Toutes les interactions entre les composantes de la matière passent par l'émission et l'absorption de particules virtuelles. La matière et le vide participent à la danse cosmique, par la création et la destruction continuelle des systèmes d'énergie, la danse cosmique de Shiva.
Univers dynamique.
Le moment de la création du cosmos est associé à sa destruction simultanée, symbolisée par les flammes qui bordent le cercle et la flamme unique que le Dieu tient dans sa main gauche supérieure. Cette flamme unique réduit tout à néant: elle fait écho au tambour créateur de la main droite supérieure.
Cette sublime danse cosmique, le tandava, figure à la fois la création et la destruction des mondes, qui, selon le point de vue hindou, sont nécessairement liées et interdépendantes.
Field theory.
All interactions between the components of matter pass through the issuance and the absorption of virtual particles. Matter and the vacuum participate in the cosmic dance by the continuous creation and the destruction of energy systems, the cosmic dance of Shiva.
Dynamic universe.
The time of the creation of the cosmos is associated with its simultaneous destruction, symbolized by the flames bordering the circle and the unique flame that the God fits in its upper left hand. This unique flame reduced all to nothing: it echoes the creator drum with the upper right hand.
This sublime cosmic dance, the tandava is the creation and destruction of the worlds, which, according to the Hindu perspective, are necessarily linked and interdependent.


man7-10:24-La danse cosmique de Shiva
La danse cosmique de Shiva.
La danse de Shiva fait participer tous les phénomènes de l'univers, au rythme de la danse.
Shiva personnifie l'Absolu, le principe destructeur et en même temps régénérateur du monde, dispensateur de mort et de renaissance.
Shiva accomplit la danse cosmique de la destruction et de la création de l'univers. La danse cosmique symbolise le renouvellement périodique du monde, en un rythme infini de dissolutions et de renaissances.
L'univers est perpétuellement en mouvement, de là surgit la vie. La danse de Shiva personifie le monde subatomique qui est toujours en état de turbulence car il n'existe pas de particules immobiles, c'est une danse de l'énergie, un tissu cosmique d'énergie créatrice.
The Cosmic dance of Shiva.
The Dance of Shiva involves all phenomena of the universe, to the pace of the dance.
Shiva personifies the Absolute, the destructive principle and at the same the regenerator of the world, dispenser of death and rebirth.
Shiva accomplishes the cosmic dance of destruction and of the creation of the universe. The Cosmic dance symbolizes the periodic renewal of the world, in an infinite pace of dissolutions and rebirths.
The universe is perpetually moving, from there comes life. The dance of Shiva personify the subatomic world which is always in a condition of turbulence because there is no stationary particles, it is a dance of energy, a cosmic fabric of creative energy.


man7-10:25-Vaincre les infinis
Vaincre les infinis.
Franchir les limites de conscience des infiniment (petit et grand) c'est devenir Dieu, là où les deux infinis se rejoignent, l'immobilité en Dieu, la fin du cycle cosmique, l'espace-temps nul (l'ins-temps de l'INANIMÉ) le cycle universel recommence comme s'il n'avait jamais eu lieu.
Schéma 3, les limites d'inconscience, l'observateur limité en direction de l'infiniment petit (l'univers des quanta) et l'infiniment grand (l'univers de la relativité). Il est limité par les probabilités réalisables et les certitudes possibles.
Le schéma 4, illustre la conscience absolue, les limites de l'infiniment petit et de l'infiniment grand ont été franchies, l'homme est devenu Dieu.
Schéma 5, l'observateur est à la limite des deux infinis qui est la représentation de son exprit.
Philosophie intemporelle.
Tous les phénomènes quels qu'ils soient, sont des manifestations du UN seul et indivisible. Les particules subatomiques ne sont pas de la "matière" mais des processus énergétiques. L'Énergie signifie activité, mouvement, processus de nature dynamique, une danse de l'énergie sans début ni fin. L'Univers est un grand TOUT intégré.
Defeat the infinities.
Crossing the boundaries of consciousness of the infinitely (small and large) it is becoming God, there, where the two infinities join together, the immobility in God, the end of the cosmic cycle, space-time null (the ins-time of the INANIMATE) the universal cycle begins again as if it had never taken place.
Diagram 3, the limits of unconsciousness, the observer limited in direction of the infinitely small (quantum universe) and the infinitely large (the world of relativity). He is limited by the achievable probabilities and the possible certainties.
Diagram 4 illustrates the absolute consciousness, the infinitely small and the infinitely large limits have been crossed over, man has become God.
Diagram 5, the observer is at the limit of the two infinities which is the representation of his own mind.
Timeless Philosophy.
Whatever the phenomena, they are manifestations of the only and indivisible ONE. Subatomic particles are not "matter" but energy processes. Energy means activity, movement, a process of dynamic nature, a dance of energy without any beginning nor end. The universe is a great integrated WHOLE.


man7-10:26-Le TOUT
Le TOUT.
A chaque stade de décomposition du vivant en particules de matière, en atomes, en particules virtuelles, il se crée un vivant plus complexe qui se décompose dans une chaine de plus en plus primitive jusqu'à ce que l'Unité soit retrouvée.
La complexification.
La complexification a pour but d'éveiller la particule fondamentale l'(avataron) à la conscience cosmique, c'est là le principe de l'évolution. Le processus d'évolution implique l'alternance entre la Composition et la Décomposition. Au sommet de l'évolution, il ne peut y avoir de décomposition ni de composition, l'Unité est enfin retrouvée non plus à l'État physique (ETA) mais à l'Etat métaphysique (META).
The WHOLE.
At each stage of matter decomposition in particles of matter, in atoms, in virtual particles, there is a more complex living creature that is created which decomposes itself in a more and more primitive chain until Unity is found back.
Complexification.
Complexification is designed to awaken the fundamental particle (avataron) to the cosmic consciousness, this is the principle of evolution. The process of evolution involves the alternation between the Composition and the Decomposition. At the summit of evolution, there may not be decomposition or composition, unity is finally found not at the physical state (ETA) but at the metaphysical state (META).


man7-10:27-Dépolariser l'univers
Dépolariser l'univers.
Schéma 1, si l'on se pose la question "où et quand l'événement aura lieu", ils faut également se poser la question "où et quand l'événement a eu lieu", c'est l'état conscient et l'état inconscient de l'événement.
Schéma 2, les dimensions cachées de l'univers sont créées par la présence de l'avataron qui en constitue la conscience.
Le schéma 3 illustre la dimension visible versus la dimension invisible de l'univers, à l'exemple d'un observateur qui se déplacerait sur un tube sans savoir qu'un autre observateur se déplace à l'envers du tube et dans son temps.
Le Schéma 4 illustre l'univers selon deux dimensions opposées ayant les mêmes lois physiques. L'observateur (a) est à l'opposé de l'observateur (b) de sorte qu'ils sont spacialement séparés.
Le Schéma 5, si un observateur extérieur (Dieu) pouvait les observer tous les deux, il les verrait dans le même espace-temps, (a et b) seraient dépolarisés. Explorer le Cosmos, c'est la capacité de le dépolariser.
Depolirise the universe.
Diagram 1, if we ask ourself the question "when and where the event will take place", we must also ask ourself the question "where and when the event has taken place", it is the conscious state and the unconscious state of the event.
Diagram 2, the hidden dimensions of the universe are created by the presence of the avataron which is the consciousness.
Diagram 3 illustrate the visible dimension versus the invisible dimension of the universe, like an observer who would move on a tube without knowing that a different observer is moving downwards the tube and in its own time.
Diagram 4 illustrates the universe according to two opposite dimensions having the same physical laws. Observer (a) is at the opposite of observer (b) so that they are separated in space.
Diagram 5, if an outside observer (God) could observe them both, he would see them in the same space-time, (a and b) would be depolarized. To explore the cosmos, is the ability to depolirize it.


man7-10:28-De l'impossibilité de communiquer avec Dieu
De l'impossibilité de communiquer avec Dieu.
Et je revenais fouiller son corps, avec passion, sans pudeur comme pour nous prouver de la réalité de la chose, du plaisir, des jeux et de l'amour encore inassouvi, et cela n'était pas un rêve.

- "As-tu déjà joué avec des fourmis?" lui demandais-je: "Tu les manipules avec un bâton, elles s'agitent, elles ne savent pas d'où vient le mal, le cataclysme qui perturbe leurs habitudes; et pourtant je suis là, un être matériel de chair et d'os, je suis incapable de communiquer avec les fourmis autrement qu'en perturbant leur quotidien avec un bâton; incapable de me définir à elles, de transmette ce que je suis et ce que je veux; le fait de manger, de baiser, de mourir, comme les fourmis mangent, baisent et meurent aussi; elles interprètent sans doute ma présence comme celle d'un être supérieur, un Dieu, leur Dieu tout puissant et impalpable. Pourquoi ne serions-nous pas également manipulés de là-haut par un être de chair et d'os, impalpable, impuissant à nous communiquer son état d'être et que nous appellerions Dieu, Yahvé ou autre chose."

- "Ne serais-tu pas toi-même une fourmi belle Sarah? Cette verge qui s'agite sur ton ventre et que tu ne cesses de repousser n'est pas la verge de Yahvé mais bien la mienne - impétueuse verge de chair rigide à la conquête de ta vulve bien tranquille - ne serais-tu pas comme une fourmi belle Sarah? Ouvre- toi donc belle fourmi, à la parole de ce Dieu de chair, ce linga impétueux plein du liquide nourricier qui inventa la vie et qui ne te veut que du bien!"

- "Pourquoi n'y aurait-il pas là des extraterrestres, des êtres de chairs et d'os au d'autres matières, d'antimatières, vivant là tout près, puissants et impalpables, et qui s'amusent à perturber nos vies, et qui sont impuissants à communiquer, à entrer en contact avec nous, et qui ne sauraient remplir ton ventre du savoureux élixir nourricier que je prodigue et que ta vulve me refuse mais que ton gosier déguste avec tant de gourmandise?".
Un extrait du conte: Les copulations cosmiques de la femme libellule.
Of the impossibility to communicate with God.
And I came back digging her body, with passion, without decency as to prove ourselves of the reality of life, of being there, of pleasure, of games and of love always unsatisfied and that was no dream.

- "Have you ever played with ants?" I ask her; "You handle them with a stick, they are agitated, they do not know from where comes the evil, the cataclysm that disturbs their habits. And yet I am there, a human being of flesh and bones. I am unable to communicate with the ants other than by disturbing their daily life with a stick, unable to define myself to them, to transmit what I am and what I want, the fact that I am eating, that I make love, that I could die, like the ants also eat, and make love and die. They interpret undoubtedly my presence like that of a superior being, a God, their over mighty and untouchable God. Why should we not be also manipulated from above by a being of flesh and bones, untouchable, powerless to communicate his state as a being and that we would call God, Yahve or something else?"

- "Would you be yourself an ant lovely Sarah?" "That penis that whirl around your belly and that you reject constantly is not the penis of Yahve but my own impetuous penis of rigid flesh launch to the conquest of your too quiet vulva, would you be like an ant lovely Sarah, will you open yourself lovely ant, to the lyrics of that God of flesh, this impetuous lingum full of the nourishing liquid which invented life and that only wish you good?"

- "Why cannot exist over there somewhere, extraterrestrial beings, of flesh and bones or of any other substance, of (anti-matter), living there close by, mighty and untouchable, and that perturb our life with sadism, and that are impotent to communicate, to make contact with us, and that could not fill your belly of this tasty and nourishing elixir I dispose and that your vulva reject and your throat savor with such greediness?"


Extract from the tale: The cosmic copulations of the dragonfly woman.


Marco Polo ou le voyage imaginaire (Les manuscrits de la mère morte) © 2004 Jean-Pierre Lapointe


Retour à Marco Polo ou le voyage imaginaire




39,669 visiteurs + MANUSCRITS MAN